8eme jour samedi 13/09 Merzouga/Merzouga

Aujourd’hui journée repos , elle arrive à point nommé car nous commençons à être un peu sur les rotules et la température avoisine les 48° . Notre programme va être on ne peut plus calme quoique avec Gilbert c’est pas évident : piscine , sieste , piscine , passage chez le barbier pour une petite beauté qui s’avère être une vraie cure de jouvence , puis balade en quad avec un Gilbert survolté par l’idée de nous amener à travers les dunes sur l’ancienne piste du Paris-Dakar .

Il y a 3 quads 700 Yamaha à l’auberge . Malheureusement 2 des 3 quads sont en rade de batterie et ce n’est pas avec les 2 bouts de fils électrique que nous allons les démarrer . Gilbert du coup saute dans tous les sens comme Zébulon en engueulant tout les gens présents , heureusement JP a la solution dans sa boite à outils magique sous la forme de vrais câbles de démarrage de batterie : la virée dans les dunes est sauvée , mais Gilbert est toujours sur du 40 000 volts . Lui est prêt à partir comme il est c’est à dire en short seul JP et moi prenons le temps d’enfiler un jean et des chaussures , les tongs vont pas le faire , mais nous ne prenons pas les casques : grossière erreur les cameras sont fixées dessus , nous n’aurons aucune vidéo de l’escapade et l’APN va tomber en rade de batterie rapidement , dommage .

Nous commençons par les petites dunes où les quads sont vraiment extraordinaires , pour l’instant les 3 fonctionnent très bien . Nous prenons peu après la piste du Dakar à fond les manettes c’est un moment fabuleux où reviennent en mémoire plein d’images . Nous quittons ensuite la piste pour nous attaquer aux grandes dunes . C’est à ce moment que mon quad commence a ne plus aimer du tout le ralenti et cale au sommet d’une dune sous les hurlements de Gilbert , heureusement nous avons les câbles : tout rentre dans l’ordre , mais je vais être obligé de le mener à fond sans arrêt , ça sera très rodéo . JP quant à lui réussis , malgré les 4 roues motrices à se tanker jusqu’au châssis et devinez  : sous les hurlements de notre Zebulon de service (et moi ? MDR) . A peine 5 mn après JP fait un salto avant par dessus le guidon avec double appel : superbe figure exécuté de main de maitre , trop fort le JP !!!(moi MDR) ; Nous croisons plusieurs caravanes de dromadaires promenant des touristes qui se prennent pour Lawrence d’Arabie , ils sont la cause des montagnes de bouteilles en plastiques amoncelées dans certain creux de dunes : dégueulasse . Nous sommes sur le chemin du retour lorsque nous apercevons au loin une tempête de sable qui sera sur nous en quelques petites minutes , nous rentrons dare-dare avec la sensation que des milliers d’aiguilles nous percent le visage . Arrivés au riad nous mettons rapidement les quads et les Vara dans le garage puis nous nous mettons nous même à l’abris .

La tempête durera quelques heures dans une atmosphère fantasmagorique : superbe moment . La soirée se finira tranquillement devant un repas en discutant avec un Gilbert enfin débranché .

Demain nous partons de bonne heure pour assister au levé du soleil sur la Grande Dune , puis cap sur Zagora .

DSC00763

la vie est belle

DSC00766

que 28° la flotte pas si chaude que ça

DSC00767

quelle vie !

DSC00775

et dire que nos nanas pensent qu’on s’amuse !

DSC_0145

DSC_0147

rue principale de Merzouga

DSC_0148

ses commerces

DSC_0151

DSC_0155

DSC00780

DSC00782

la piste du Dakar

DSC00783

DSC00784

DSC00785

enfumé le JP

DSC_0160

Londre ? non Merzouga

DSC_0161

brouillard ? non sable

0 commentaires à “8eme jour samedi 13/09 Merzouga/Merzouga”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Mes albums récents

  • Album : avant le depart
    <b>2083655-2892811</b> <br />

Commentaires récents


Bienvenuemarigot |
Touslesjardinsdumonde.com |
LES BONVINS AU CAP! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Verosvacances
| Thecountryofaustralia
| Menciumdipipi